Léviathan

Mon avis :  

 

Et bien voilà, il fallait que cela arrive : mon auteur chouchou m'a déçu...

Ca faisait une éternité qu'il était dans ma PAL, et je ne sais pourquoi, je l'avais laissé de côté au profit d'ouvrages plus récents de l'auteur. Après avoir lu pas mal de critiques le présentant comme l'un des meilleurs de Paul Auster, je m'attendais à attaquer un chef d'oeuvre...

Cela s'est transformé en "qu'est-ce que c'est long" pendant la première partie du roman, puis en "tiens, cela prend un peu plus d'ampleur" dans la seconde partie, pour finir sur un "tout ça pour ça"...

Alors certes, pour ceux qui connaissent Paul Auster, on y retrouve bien son univers si particulier, son ambiance new yorkaise, ses histoires imbriquées et ses personnages si étranges.

L'histoire commence par la fin. Peter Aaron découvre dans le journal qu'un homme, défiguré, s'est tué en manipulant une bombe à côté de son véhicule. Pour lui, cela ne fait aucun doute : il s'agit de son ami Benjamin Sachs qu'il a perdu de vue depuis plusieurs années. Il sait alors que la police finira par venir le voir et lui poser des questions.

En guise d'anticipation, il entreprend l'écriture de l'histoire de Benjamin Sachs, à l'époque lui-même jeune écrivain de talent. Il parlera de leur rencontre, de leurs vies, de leurs femmes...Il pense ainsi pouvoir justifier les actes de son ami, tout en cherchant lui-même à les comprendre.

Evidemment, dans les romans de Paul Auster, il y a toujours une part d'invraisemblable. Mais là, pour le coup, ça ne tient pas la route. Dommage.

 

Commenter cet article

Miss Zaza 14/05/2015 12:14

ah moi j'ai beuacoup aimé ce roman que j'avais deja lu il y a plusieurs années et que j'ai relu il y a un an et qui m'a dredonné envie de lire Paul Auster