Une femme au téléphone

par irginie

publié dans Littérature française

Mon avis :  3-5-copie-1.gif

Charlène, 63 ans, alias « la femme au téléphone ». Elle est seule, passablement perturbée et passe son temps à téléphoner à sa fille ou à lui laisser des messages culpabilisants pour que celle-ci la rappelle.

Le lecteur suit tout le long du roman ces « conversations » avec l’idée plutôt originale de ne faire parler que la mère. On ne sait jamais ce que la fille répond ni comment elle réagit aux messages laissés, mais on le devine au travers des réponses de la mère.

Vrai-faux dialogue entre une mère envahissante et une fille qui prête une oreille plus ou moins attentive à ses supplications, ce drôle de roman se lit d’une traite. L’écriture est vive et percutante. J’ai quand même trouvé le dernier tiers du livre un peu moins intéressant.

Les pérégrinations de la mère sur les sites de rencontre ont un goût de déjà lu et n’apportaient pas grand-chose à l’histoire. Pour le reste, c’est une belle découverte !

 

Finaliste du prix RTL-Lire 2017

Alors ? Tu te sens comment ? Dire que tu vas avoir un enfant, tu te rends compte ? Tu vas être maman ! TU-VAS-ETRE-MAMAN ! Je n’arrive pas à y croire. Ah, non, c’est dingue, je ne peux pas m’y faire, pas du tout.

Commenter cet article