La vraie vie

publié dans Littérature française

Mon avis :  4-5.gif

S'il y a un roman de la rentrée littéraire dont on entend beaucoup parler, c'est bien celui-ci...

5 jours après l'avoir refermé, je suis encore saisie par cette lecture pour le moins déroutante. Déroutante, car pendant un bon tiers du livre, je me suis dit que ce n'était pas si extraordinaire qu'on voulait bien le dire, aussi bien par le style littéraire, somme toute assez banal (en apparence) que par son histoire. Et puis, au fil des pages on se dit que si, il y a un truc qui accroche, sans trop savoir ni comprendre où l'auteur veut nous mener.

Au début du roman, la narratrice est une fillette de 10 ans qui vit avec son petit frère de 6 ans dans un pavillon année 70 comme il en existe plein d'autres. Autour d'eux, le père, fan de chasse au gros gibier, de whisky et de télé et la mère, sorte d’ectoplasme insignifiant.

Un jour, un événement va venir bouleverser la vie de la fillette et de son frère (mais je vous laisse découvrir car franchement, ça vaut le détour). Le petit garçon en sortira profondément choqué et sa sœur décidera de tout faire pour essayer de remonter le temps façon retour vers le futur avec la naïveté de ses 10 ans.  

Cette petite fille que nous suivons pendant 5 années, tentera de rendre la vie de cette famille plus légère mais la monstruosité rode sans cesse autour d'elle.Le lecteur s'enfonce alors petit à petit dans cet espèce de conte mêlant la peur et l'espoir en se prenant des gifles là où il ne l'attend pas, le tout agrémenté d'un humour typiquement belge. 

Très court texte (mais quand même pas aussi court que sa compatriote Amélie Nothomb) en forme d'uppercut.

Commenter cet article

Fatima 29/01/2020 14:59

J’appr Beaucoup votre travail et votre talent
Voici une belle lecture de comment bien réagir face aux personnes avec une personnalité force et obtenir enfin ce qu’on veut
https://1tpe.net/go.php?dat=ZmF0aTg5LnRpdHVzNTEuMjI=&tk=

Elisabeth Pluquet 01/04/2019 14:38

Texte qui me semble très intéressant... Même si comme Satine, je préfère fuir les livres "rentrée littéraire".

Satine 10/12/2018 13:37

Je t'avoue que je fuis un peu tout ce qui est "rentrée littéraire". Je préfère laisser les choses se décanter un peu.
Celui ci me plait beaucoup, je note =)