Les furies

publié dans Littérature étrangère

Mon avis :  5.gif

Les furies, dont le titre français n'a bizarrement gardé qu'une moitié du titre original ("Fates and Furies" - Fortunes et Furies) a été désigné par Barack Obama comme son roman préféré de 2015. Je ne sais pas si cela sera mon roman préféré de l'année 2019, mais une chose est certaine : j'ai adoré !

Et pourtant, pendant la première partie du roman (celui-ci est divisé en deux parties distinctes), je n'ai pas été époustouflée. C'est laborieux, parfois vide de contenu quand il est question des soirées à répétition et de cette pseudo-insouciance. Tout prend sens dans la seconde partie. Lancelot et Mathilde sont en couple depuis la fin de leurs études. Alors que la première partie était racontée avec l'angle de vue de Lancelot, dit Lotto, la seconde partie reprend la même histoire mais avec la vision de Mathilde, restée dans l'ombre de son mari devenu un célèbre dramaturge.

On suit l'évolution de ce couple hors norme, aux allures de héros de tragédie grecque. On se doute que derrière ce tableau de couple à qui tout réussi, il y a des failles, des blessures. C'est intelligent, foisonnant et bien écrit (une écriture cependant qu'on peut qualifier de "moderne"). Un thème pourtant largement traité en littérature mais qui pour le coup ne donne pas d'impression de déjà lu.

Un roman qui ne se laisse peut-être pas approcher très facilement mais qui vaut largement la peine d'être dompté. Une fois la dernière page tournée, l'histoire de ce couple raisonne encore longtemps, signe pour mois d'un livre puissant.

Commenter cet article

Fatima 29/01/2020 14:58

J’appr Beaucoup votre travail et votre talent
Voici une belle lecture de comment bien réagir face aux personnes avec une personnalité forte et obtenir enfin ce qu’on veut
https://1tpe.net/go.php?dat=ZmF0aTg5LnRpdHVzNTEuMjI=&tk=