L'élégance du hérisson

par Virginie Moret

publié dans Littérature française

L---l--gance-du-h--risson.jpgL'élégance du hérisson
Muriel Barbery
Parution mars 2007
359 pages

4ème de couverture
"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. " 


Extrait :

Mme Michel, elle a l'élégance du hérisson : à l'extérieur, elle est bardée de piquants, une vraie forteresse, mais j'ai l'intuition qu'à l'intérieur, elle et aussi simplement raffinée que les hérissons, qui sont des petites bêtes faussement indolentes, farouchement solitaires et terriblement élégantes".

Mon avis : 4.gif

Un très bon roman, où il est question d'une concierge lettrée et autodidacte, Renée, et d'une jeune fille surdouée de 12 ans et demi, habitante du 5ème étage de l'immeuble, Paloma.
Le roman est rythmé par l'alternance de chapitres décrivant les réflexions de Renée, et les pensées de Paloma au travers de son journal des "Pensées profondes" et des "Mouvements du monde".
Subtil, drôle, émouvant, ce livre ne vous laissera pas indifférent. Un savant mélange de belle écriture et de philosophie.
Les premières pages peuvent être déroutantes, voire complexes, mais il faut persister!
Néanmoins (puisque j'aurai quand même une objection à formuler!) cette réflexion philosophique constante peu parfois être perçues comme un peu "too much" et n'apportant pas toujours au roman, surtout dans la première partie. Mais on comprend peu à peu que tout cela fait parti du personnage de Renée.
Au-delà de cela, les personnages sont très attachants, surtout Renée qui nous amène à réfléchir sur les apparences et les positions sociales. Que vaut une concierge, "petit personnel", au regard des riches habitants de cet immeuble ?
Quant à Paloma, malheureuse et incomprise, elle est effarée devant la vanité de sa famille et est convaincue du haut de ses 12 ans de l'absurdité de la vie. Elle prépare donc consciencieusement son suicide pour le jour de ses 13 ans.
Comment les destins des deux personnages principaux vont être amenés à se croiser ?  Je vous laisse le découvrir!


Site de l'auteur
http://muriel.barbery.net/

Commenter cet article

Audrey 29/11/2012 05:20

Une belle surprise que m'a conseillé un de mes proches.
J'ai vu le film en filigrane de ma lecture du roman et Josiane Balasko est magnifique dans ce rôle.
J'ai aimé ces personnages un peu décalé du passant lambda qui se rencontrent et contre toute attente se plaisent et se reconnaissent l'un dans l'autre.

Mireille 16/01/2008 10:28

Il est sur le haut de ma PAL, donc pour bientôt! Les avis sont partagés, alors j'ai hâte de le découvrir.

Soma 15/08/2007 00:13

Je guette sa sortie en poche... bientot j'espère : c long d'attendre !

anjelica 01/08/2007 12:21

Il m'attend dans ma PAL et je le lirais aussi pour mon challenge !