Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux...

par Virginie Moret

publié dans Littérature étrangère

indien.jpgLes fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire
Vikas Swarup
Avril 2007
364 pages

4ème de couverture :
Quand le jeune Ram Mohammad Thomas devient le grand vainqueur de «Qui veut gagner un milliard de roupies ?», la production soupçonne immédiatement une tricherie. Comment un serveur de dix-huit ans, pauvre et inculte, serait-il assez malin pour répondre à treize questions pernicieuses ? Accusé d'escroquerie, sommé de s'expliquer, Thomas replonge alors dans l'histoire de sa vie... Car ces réponses, il ne les a pas apprises dans les livres, mais au hasard de ses aventures mouvementées ! Du prêtre louche qui laisse trop volontiers venir à lui les petits enfants à la capricieuse diva de Bollywood, des jeunes mendiants des bidonvilles de Bombay aux touristes fortunés du Taj Mahal, au fil de ses rencontres, le jeune homme va apprendre que la fortune sourit aux audacieux... 


Extrait :
"J'ai été arrêté. Pour avoir gagné à un jeu télévisé. On est venu me chercher tard dans la soirée, à une heure où même les chiens errants dorment déjà. Ils ont enfoncé ma porte, m'ont passé des menottes et m'ont escorté jusqu'à la jeep qui attendait en faisant tourner son gyrophare rouge."

Mon avis : undefined

Un livre très dépaysant dans l'Inde moderne. Beaucoup d'humour, de générosité, de cruauté et d'amour. On ne s'ennuie pas une seconde. J'ai beaucoup aimé la construction de ce roman.
Chaque chapitre correspond à une question du jeu "Qui veut un milliard de roupies?", l'équivalent de notre "Qui veut gagner des millions", avec le Jean-Pierre Foucault local, un brin mafieux.
Et on se rend compte que sans être allé à l'école, le jeune Ram s'est en fait cultivé au travers des différentes rencontres qui ont jalonné sa vie. 
Un très beau roman sur l'Inde des miséreux qui tentent par tous les moyens de survivre, abordé d'une façon très originale.

Commenter cet article

Lou 09/04/2008 00:49

J'aime beaucoup ta critique qui est tournée d'une façon très différente de la mienne et met en valeur des aspects essentiels du livre. Je suis d'accord avec toi sur tous les points, et je me dis que ma critique a peut-être été plus dure que je ne le voulais d'ailleurs. J'ai essayé de mettre un lien vers ton blog mais hautetfort a l'air capricieux ce soir.