Les grand-mères

par Virginie Moret

publié dans Littérature étrangère

undefinedLes grand-mères
Doris Lessing
09/2007
94 pages

4ème de couverture : 
Sur la terrasse d'un café dominant la baie de Baxter's Teeth, deux familles, qui semblent n'en former qu'une, se prélassent au soleil. Roz et Lil, les grand-mères, restées belles, entourées de Tom et Ian, leurs fils, et de leurs petites-filles, semblent filer le parfait bonheur. Depuis toujours, Roz et Lil sont aussi inséparables que des sœurs jumelles, et l'affection qu'elles se portent s'est doublée peu à peu d'un amour pour le moins trouble de chacune pour le fils de l'autre. Mais, quand Mary, la femme de Tom, surgit, pleine de colère, l'ombre débarque dans ce tableau idyllique... Grâce à la légèreté de son écriture, Doris Lessing signe avec Les grand-mères un roman décapant sur les non-dits et la dissimulation.



Mon avis : 1.gif
J'ai été attirée par la couverture du livre qui présentait Doris Lessing comme le prix Nobel de Littérature 2007. Et bien ce roman, heureusement très court et pas très cher, est une vraie déception !! L'histoire est à peine crédible : deux amies d'enfance, devenues grand-mères, on en fait eu une liaison prolongée avec leurs fils réciproques, formant ainsi une sorte de "ménage à quatre"...
Au-delà tu thème qui ne m'a pas convaincu, j'ai trouvé l'histoire très répétitive. Il ne se passe rien. Les personnages sont très peu fouillés.
La seule chose intéressante et "drôle", c'est quand même de se dire que l'auteur avait 80 ans lors de l'écriture de ce roman. Une grande ouverture d'esprit pour cette mamie !!!
En tout cas, ce n'est probablement pas ce roman qui lui a permis de se hisser au grade de Nobel de la Littérature...

Commenter cet article

Livresque 22/11/2009 21:48


Je n'ai pas aimé non plus ce court roman. J'ai trouvé l'idée de base intéressante mais l'auteur n'a pas approfondi. Tout se passe en surface. Les personnages ne peuvent pas être attachants ils ne
sont pas assez travaillés. Dommage!


émilie 25/11/2008 20:54

Alors là pas d'accord du tout, moi j'ai adoré !Je me suis attachée à ces "grands-mères" qui sont loin d'être "gâteaux". Elles vont au bout de leur passion malgré les tabous, l'amitié. Leur passion écrase tout. j'aimerais y croire à leur histoire malheureusement on sent bien que nous sommes en pleine fiction. Doris Lessing a une plume magnifique, un conseil ne restez pas sur un a priori et lisez d'autres romans d'elle !

Virginie Moret 27/11/2008 10:25



Oui, je vais probablement tenter un autre roman. Mais lequel???


Pour les Grands-mères, je n'ai effectivement pas du tout adhéré...