Les trophées de Constance

par Virginie Moret

publié dans Littérature française

Les trophées de Constance & autres objets de désir
Nathalie Cachin
129 pages
Janvier 2008


4ème de couverture :

Regarder les hommes vivre occupe une bonne partie de ma vie. Je m’attache aux détails, je les suis du regard, je m’accroche à leurs yeux, à leurs gestes, à leur corps, à leur démarche, à leur peau… Non, je ne m’accroche pas, je les aime libres.
Je les croise, je me mets, l'espace d'un instant, d'une heure, d'une nuit, à leurs côtés, parfois je ne les touche même pas vraiment, je les effleure, je les frôle.
Je ne leur cours pas après, je ne les vampe pas. Ils surgissent dans ma vie quand je ne les attends pas et ils y jettent le trouble.
Ces frôlements font trembler l’eau calme de ma vie de célibataire, puis ils disparaissent.


Mon avis :
Et bien, cela fait plaisir de découvrir des ouvrages comme celui-ci ! Les trophées de Constance, c'est un petit recueil de 18 nouvelles ayant pour thème central les rencontres hommes - femmes.
Un peu à la manière de tranches de vie sentimentales, parfois fleur bleues, parfois plus passionnelles, les objets de désir (autrement dit, les Hommes avec un grand H) de Nathalie Cachin s'enchaînent au fil des pages.
Si vous êtes une jeune femmes trentenaire, célibataire ou non, ce livre vous parlera forcément !
J'ai particulièrement apprécié l'écriture légère et enjouée. Et puis la ponctuation m'a également surprise. En effet, là où j'avais envie de mettre un point, la phrase rebondie à chaque fois avec une virgule, donnant ainsi un rythme des plus agréable. Enfin il faut lire les nouvelles pour comprendre !!
J'ai souvent regretté que la nouvelle s'achève déjà, triste de quitter l'héroïne de ces quelques pages...

Voilà pour le côté "littéraire" de la découverte !

L'autre point super important et qui pourra intéresser certains d'entre-vous, c'est que Nathalie Cachin a été révélée grâce à la "blogosphère".
Depuis un peu plus d'un an, elle tenait un blog dans lequel elle parlait d'elle et de sa vie parisienne. Chaque chronique avait ainsi un peu l'allure d'une nouvelle à elle seule.
Je vous laisse découvrir son blog : Chroniques parisiennes et d'ailleurs
Assurément, si vous lisez quelques chroniques (privilégiez les plus anciennes) et que vous souriez, vous aimerez Les trophées de Constance.
Elle a ensuite été repérée par un éditeur et le début de l'aventure commençait alors.

Pour parfaire la découverte, voici une interview de l'auteur faite par Anne-Sophie Demonchy de La Lettrine
Cliquer ici pour voir l'interview.
Commenter cet article