Elle s'appelait Sarah

par Virginie Moret

publié dans Littérature française


Elle s'appelait Sarah
Tatiana de Rosnay
2006
404 pages

4ème de couverture :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv.
Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.
Elle s’appelait Sarah, c’est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.
Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.


Mon avis :

ENORME coup de coeur pour ce roman ! Sensibilité, émotion, Histoire, rythme, culture...Tout y est.

Le roman est construit avec une alternance de chapitres narrant l'histoire de la petite Sarah, déportée en 1942 avec ses parents, et de Julia, journaliste américaine en charge de couvrir la commémoration de cette rafle, la rafle du Vél d'Hiv. Impossible de lacher cette histoire, à la fois si captivante et si effroyable.

Pour ma part (honte à moi...) je ne savais pas ce qu'était le Vél d'Hiv...Et bien il s'agit en fait du Vélodrome d'Hiver, à Paris, où la police française a parqué les juifs dans l'attente de les envoyer dans les camps de concentration.
Les conditions inhumaines nous sont décrites au travers des yeux de la petite Sarah, qui ne comprend absoluement pas la tragédie qui est en train de se jouer.
L'accent n'est cependant pas mis sur la vie des camps de concentration, comme c'est souvent le cas dans les romans traitant de cette période.
Je dirais que le roman est plutôt orienté sur le devoir de mémoire. Je me suis quand même posé une question en lisant ce roman : pourquoi n'ai-je pas appris ce passage de l'histoire de la France lors de mes cours d'histoire à l'école? Certes, ce n'est pas très glorieux pour l'état français... Mais d'autant plus ! Il faut que les gens se souviennent. J'avais vraiment l'impression d'être comme cette journaliste américaine qui découvre toute l'histoire et s'étonne que les français ne sachent rien.

Ce roman m'a vraiment donné envie d'en savoir plus sur cet évènement et la petite Sarah du roman m'a vraiment bouleversé. Ce livre devrait être conseillé au lycéens de terminale lorsqu'ils abordent la seconde guerre mondiale dans leur programme d'histoire...

Le site du roman : http://www.sarahskey.com/

Commenter cet article

ROYNETTE nadine 28/10/2012 13:44

J'ai dévoré ce livre qui éclaire d'un nouveau jour ce qu'il s'est passé durant l'occupation. Une histoire poignante et j'adore cette femme qui cherche à comprendre..
Merci pour votre blog. J'adore lire et je lis énormément et je suis d'accord sur presque tout sauf pour pour Haruki MURAKAMI. Mais sans doute n'ai-je pas compris son livre Kafka sur le rivage..je
viendrai régulièrement chercher des idées sur votre site pour acheter des livres pour moi, mais aussi pour la médiathèque de mon village.

Virginie 16/11/2012 21:59



Bonjour,


Merci pour votre visite. Alors si ça peut vous rassurer, à la première lecture de Murakami (Kafka sur le rivage), je n'avais pas trop adhéré. Et puis j'y suis revenue plus tard et là la magie a
opéré. Murakami, je pense que c'est une question d'état d'esprit à un moment donné. C'est un auteur que j'ai cependant du mal à conseiller à tout le monde ! Quand j'explique qu'il ne se passe pas
grand chose, que c'est loufoque et surréaliste, généralement, ça n'attire pas plus que ça !!



Bazardameloche 08/05/2012 18:17

J'hésitais à le lire mais apparemment il faut que je le fasse ;)

Nelfe 10/05/2010 22:36


Ce roman est dans ma PAL depuis un petit moment déjà. A la lecture de ton billet je crois que je ne vais pas tarder à le lire à mon tour!


Virginie Moret 13/05/2010 15:14



oui, c'est un super roman ! il ne faut pas hésiter !



Nicolas 03/07/2009 23:18

J'ai accroché à la partie historique, riche en suspense et en émotion, mais je ne peux pas en dire autant de la partie contemporaine. Qu'a besoin la narratrice de confier ses tourments sentimentaux? Et que de clichés sur les Français et les Américains. Bref, j'ai eu beaucoup de mal avec cette narratrice que j'ai trouvée très égocentrique. Au final, le sujet principal (!) du livre, la rafle du Vel d'Hiv, ne me semble pas assez traitée.

Mademoiselle Swann 22/03/2009 08:13

Voilà, je l'ai terminé hier soir, et j'ai beaucoup aimé: l'histoire de Sarah, la forme employée dans l'écriture avec les deux histoires qui se rejoignent pour ne plus faire qu'une, j'ai beaucoup appris sur le Vel d4hiv' un évènement noir de notre histoire souvent oublié dans les méandres de cours d'histoire parfois soporifiques etllement ils sont magistraux.
Je recommande à tous!

Virginie Moret 02/04/2009 20:58


Effectivement, ce livre est à recommander à tous...pour la mémoire.