La douce empoisonneuse

par Virginie

publié dans Littérature étrangère

la douce empoisonneuseLa douce empoisonneuse

Arto Paasilinna

Mars 2003

 

Mon avis : 3.gif

 

Linnéa est une vieille dame finlandaise, veuve et sans histoire, enfin presque…

Chaque mois, elle reçoit la charmante visite de son neveu de 30 ans ainsi que deux de ses compères.

Ils sont sans emploi, désœuvrés et alcooliques…et ne trouve rien de mieux à faire que de racketter la grand-mère de sa pension mensuelle !

 

Trop, c’est trop. Linnéa, à bout, décide de mettre fin à ses jours en se concoctant un poison qu’elle se jure de s’administrer à leur prochaine visite. Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu…

 

Les situations rocambolesques s’enchaînent, pour le plus grand plaisir du lecteur.

 

Ce que j’aime avec Paasilinna, que j’avais découvert avec le très bon « Le lièvre de Vatanen », c’est cet art de manier l’humour noir avec la tendresse, le tout dans un cadre assez dépaysant. J’ai juste un peu regretté le manque de « suspens ».

 

Un récit vite oublié cependant après la fermeture du roman, mais un moment de lecture somme toute très jubilatoire.

 

Commenter cet article