La tête de l'emploi

par Virginie

publié dans Littérature française

la-tete-de-l-emploi.jpgMon avis : 4.gif

 

Retrouver la plume de David Foenkinos est toujours un réel plaisir. Une écriture fluide, légère, et bourrée d’humour !

Pourtant, le sujet est loin d’être drôle. Bernard, 50 ans, marié, un enfant, employé de banque, est le mec « normal » par excellence. Une vie plutôt planplan, avec un destin qui semblait pour lui tout tracé jusqu’à la fin de ses jours. Et puis il y a ce prénom. Bernard. 

Je ne résiste d'ailleurs pas à l'envie de vous mettre un petit passage du livre pour vous donner un peu le ton pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur :

 

"le «Bernard» impose une sorte de familiarité tacite, pour ne pas dire immédiate. On n’a pas peur de taper dans le dos d’un Bernard. Je pourrais me réjouir de porter un prénom qui est une véritable propagande pour se faire des amis. Mais non. Avec le temps, j’ai saisi la dimension sournoise de mon prénom : il contient la possibilité du précipice. Oui j’ai toujours ressenti le compte à rebours de l’échec, dans cette identité qui est la mienne. Il y a des prénoms qui sont comme la bande-annonce de leur destin. A la limite, Bernard pourrait être un film comique. En tout cas, il était certain que je n’allais pas révolutionner l’humanité. »

En effet, l’histoire va dérailler et partir en vrille de tous les côtés, au point qu’il va être contraint de retourner vivre chez ses parents. Une situation qui ne sera bien sûre évidente pour personne mais qui va forcer notre Bernard à se remettre en question. 

Et bonne nouvelle pour les lecteurs : cette nouveauté est en vente au prix de 11 euros !

Commenter cet article

amélie 15/03/2014 18:12

je viens de finir "en cas de bonheur" du même auteur, et j'ai été déçue