La femme en vert

par Virginie Moret

publié dans Romans policiers

La femme en vert
Arnaldur Indridason
Janvier 2007
346 pages

4ème de couverture :

Dans un jardin sur les hauteurs de Reykjavik, un bébé mâchouille un objet étrange... Un os humain ! Enterré sur cette colline depuis un demi-siècle, le squelette mystérieux livre peu d'indices au commissaire Erlendur. L'enquête remonte jusqu'à la famille qui vivait là pendant la Seconde Guerre mondiale, mettant au jour les traces effacées par la neige, les cris étouffés sous la glace d'une Islande sombre et fantomatique...


Mon avis :

Pour cette seconde rencontre avec le maître du polar Islandais après la Cité des Jarres, je n'ai pas été déçue !

Tout d'abord, parlons de l'ambiance. Comme à son habitude, l'auteur situe son intrigue en Islande, principalement à Reykjavik mais aussi dans les ports de pêche plus reculés.

Pour moi qui suis allée en Islande, je peux vous dire que le lieux et l'atmosphère ce cette Islande méconnue sont très bien retranscrits.

Ensuite, j'ai retrouvé avec plaisir les personnages déjà découverts dans la Citée des Jarres : l'inspecteur dépressif Erlendur et sa fille déjantée.

Parlons maintenant de l'intrigue. Tout débute par la découverte d'ossements dans un chantier de construction. L'inspecteur va se charger de l'enquête et son équipe va tenter de remonter le fil de l'histoire. J'ai trouvé par moment quelques longueurs dans l'avancement de l'enquête, surtout dans la première partie, mais rien de trop gênant quand même !

Les chapitres alternent entre l'enquête et des flash-back sur la vie d'une famille islandaise cinquante ans plus tôt dont le lecteur se doute bien que l'histoire est liée à celle des ossements. Mais quel est ce lien et surtout comment cette famille en est arrivée là ?

Je me doutais quand même bien avant la fin quel serait le dénouement de cette sordide et triste histoire, notamment en raison du titre du roman. Mais cela ne fait rien. J'ai quand même été happée par l'intrigue car la question est plutôt le "comment" que le "qui"...

En prime, quelque paysages d'Islande pour vous donner envie d'y aller ! Car oui, il pleut tout le temps et oui il fait froid, mais c'est tellement dépayasant !!
 

Commenter cet article

émilie 25/11/2008 20:19

je suis une grande fan d'Indridason, j'adore : l'atmosphère, l'ambiance, Erlendur et sa fille maniaco ...Toutes ses enquêtes sont bien menées et son dernier roman est génial. Du pur bonheur.Ca change des romans américain. Un vent neuf , enfin !

Hourya 24/11/2008 17:24

Je suis une grande fan du commissaire Erlendur, j'ai lu "La cité des jarres" et "L'homme du lac" et que du bonheur!!!