Chaque femme est un roman

par Virginie Moret

publié dans Littérature française

alexandre-jardin.jpgChaque femme est un roman
Alexandre Jardin
Avril 2008


4ème de couverture :

Parfois, il me semble que les femmes sont des tremplins vers le fabuleux.

Écrivaines pour la plupart non pratiquantes, elles produisent de la prose intérieure destinée à tromper leurs déceptions et à soigner leurs rêves. Changent-elles de métier, d'amant ou d'opinion ? C'est d'abord une césure, un rebond de style, un chapitre qui se tourne. Adressent-elles une oeillade à un passant ? C'est un best-seller qui débute. Depuis mon plus jeune âge, je sais que chaque femme est un roman. Voici en quelque sorte mes études littéraires, blondes et brunes.


Mon avis : 3.gif

Ce livre m'a été offert par les éditions Grasset dans le cadre de l'opération "Masse Critique" de Babelio.

Alexandre Jardin et les femmes, c'est traditionnellement tout un roman. Dans ce livre, Alexandre Jardin va achever sa trilogie familiale (le "Zubial", roman dont le thème est son père et "Le roman des Jardin" centré autour de sa famille)
Ici, il va s'agir en quelque sorte des femmes de sa vie, de celles qui ont jalonné son parcours, depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte.

Le livre est décomposé en 6 catégories : ce qu'il croyait savoir de l'amour, hors du carré, oseries &cie, les délires bienfaisants, vaccins contre le pire, ce qu'elles m'ont appris en me blessant.

Chaque femme est un roman, autrement dit, chaque rencontre fait l'objet d'une sorte de petite nouvelle, de quelques lignes à quelques pages.

On reconnaît bien le style "Jardin", mais justement, il faut je pense bien connaître le style Jardin pour apprécier ou même comprendre ce livre. A mi chemin entre l'autobiographie et l'imaginaire.

Je pense que ce livre n'est pas à lire d'une traite, mais plutôt par petit morceaux, un peu chaque jour, en piochant par hasard au gré des envies et du temps.

Certains portraits de femmes sont très touchants, d'autres très barbants...
J'ai particulièrement apprécié le portrait de cette banquière qui vivait par procuration la vie de la famille Jardin au travers des relevés de carte bancaire !

Néanmoins, ce n'est pas le meilleur Alexandre Jardin, mais ça se laisse lire...
 

Commenter cet article

silvi 25/06/2010 13:00


j'ai beaucoup lu et apprécié les romans de A Jardin, jusqu'à son livre "le roman des jardin" ; depuis je ne trouve d'intérêt dans ses publications.